Première torréfaction de café pour Mamé Noka

2 mai, 2016Retour

Depuis quelques jours, de doux effluves de café se répandent aux abords des ateliers de Greenbizz, et pour cause, Quentin Castel, fondateur de Mamé Noka, torréfie avec soin ses premiers grains de café.

Ceux-ci viennent du Brésil, du Nicaragua et de Tanzanie, sa future production proviendra de différents pays situés tout le long de l’Equateur selon la saison des récoltes. Chaque origine est soigneusement choisie selon des critères de traçabilité stricte. L’important pour le jeune entrepreneur est que ses consommateurs puissent être informés de la provenance exacte de ses produits, de la façon dont ils sont récoltés dans les fermes et de leur acheminement en Europe. Il préfère donc privilégier la qualité et s’assurer que cette transaction ait un impact économique local pour le producteur. “Trade Not Aid” est sa devise.
A terme, Quentin aimerait crée une communauté de consommateurs autour de son café. Cette communauté, de particuliers et de restaurateurs, pourrait participer à la sélection des grains de café importés sur base des critères d’origines, de goûts et de prix. Ainsi on pourrait imaginer un achat groupé de café en provenance directe de la ferme de production. Un circuit court à longue distance…

Envie d’en savoir plus ? https://blog.mamenoka.coffee/

Share

Rejoignez-nous

Envoyez une demande