MV2Tech devient Fuel Matrix Europe

7 juillet, 2020Retour

C’est en 2018 que MV2Tech a décidé d’effectuer un changement stratégique majeur : réorienter ses activités de technologies vertes pour se concentrer sur le développement d’une seule technologie hautement prometteuse, Fuel Matrix. Cette solution à base d’éthanol permet, lorsqu’elle est mélangée à tout hydrocarbure à un dosage infime, d’en réduire les émissions de façon drastique : une réduction de 60 à 80% d’émissions NOx, de plus de 70% des particules fines, etc. tout en diminuant de 15 à 20% la consommation de carburant. « Cela revient à convertir un véhicule diesel en hybride ou au CNG, du jour au lendemain et sans investir le moindre euro. » explique Bahram Vossoughi, co-fondateur de MV2Tech. Le secret est une méthode, brevetée depuis 2019, pour charger électromagnétiquement les molécules d’hydrocarbure afin que celles-ci « attirent » les molécules d’oxygène présentes dans l’air. La combustion du carburant est rendue plus complète et l’azote dans l’air ne brûle (presque) plus pour former les fameux gaz nocifs NOx qui, s’ajoutant à la pollution de l’air existante, augmentent d’autant plus la mortalité liée à ce type de pollution, responsable de plus de 400.000 morts chaque année rien qu’en Europe.

Ainsi, en 2019, un test a été réalisé en conditions réelles sur une cinquantaine de bus du TEC. Associée au projet, l’ULB a confirmé l’économie de carburant de 15%. La publication de ce rapport universitaire a notamment connu une certaine résonnance politique récemment, comme le raconte le député bruxellois Christophe De Beukelaer : « Appliquée aux 800 bus de la STIB, [Fuel Matrix] permettrait une réduction significative de l’impact environnemental de nos transports en commun bruxellois en termes d’émission de polluants atmosphériques et de gaz à effet de serre. »

Forts de ces résultats, les fondateurs de MV2Tech ont pris la décision de consacrer toutes leurs ressources et toute leur énergie au développement de Fuel Matrix en Europe. « Cette technologie est incroyable, et son impact (environnemental et économique) est incomparable à ce qui existe actuellement sur le marché. C’était un choix évident, bien qu’audacieux. Tout ce qui nous manquait était de devenir co-propriétaire de la technologie et des brevets associés. » confie Alexandre Mahfoudh, co-fondateur de MV2Tech. C’est aujourd’hui chose faite, avec la fusion entre MV2Tech et la société américaine The Fuel Matrix, LLC. « Nous comptions leur proposer d’acquérir des parts chez eux, mais ils nous ont coupé l’herbe sous le pied en nous faisant une offre d’achat de MV2Tech! » reprend Alexandre Mahfoudh. « Ils sont arrivés un jour à notre bureau de Greenbizz pour nous féliciter de nos résultats, et proposer une acquisition de MV2Tech dans le but d’en faire leur centre européen. Dans cette offre, nous convertissions une partie du prix d’achat en participations dans la maison-mère et devenions responsables du développement en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique où nous venons de réaliser nos premières ventes. » Outre l’expansion géographique, Fuel Matrix vise à présent les secteurs du transport maritime, l’aviation, le chauffage résidentiel et les générateurs électriques.

Share

Rejoignez-nous

Envoyez une demande