Interview avec Michel Baldacchino de Calcéo « Nous devons avoir une gestion intelligente de ‘l’or bleu’»

22 mars, 2022Retour

Il y a quelques mois, Michel Baldacchino administrateur de la société FILTRO s’est installé dans nos bureaux. A L’occasion de la journée mondiale de l’eau, il nous parle de l’importance de cette « or bleu » et comment leur technologie d’adoucisseur sans sel et sans entretien « Calcéo » permet de la préserver.

Greenbizz : Tu as commencé par dire que l’eau est en quelques sortes de l’or bleu, pourquoi l’appelles-tu comme cela ?

Michel : Car l’eau va devenir de plus en plus rare et de plus en plus cher avec le temps. Il faut savoir que 70% de l’eau qui se trouve dans les robinets de nos maisons est puisée dans des nappes phréatiques qui sont naturelles, c’est la nature qui nous la donne.

G : Comment se fait-il qu’aujourd’hui plus que jamais nous devons faire attention à notre consommation d’eau ?

M : Le changement climatique dérègle totalement la gestion de l’eau : il y a de plus en plus de périodes de sècheresse et celles-ci sont trop longues : il faut aller chercher l’eau de plus en plus en profondeur et de plus en plus loin. C’est pour cela que l’eau devient de plus en plus rare et par conséquent deviendra de plus en plus cher dans le temps.

Il est donc important de la préserver et ne pas la gaspiller et nous devons donc avoir une gestion intelligente de l’eau que nous avons déjà : changer nos habitudes. Mais cela va plus loin que de fermer le robinet quand on se brosse les dents 😉. Et avec l’augmentation des prix d’énergie, et donc de l’eau aussi, les gens s’en rendent compte.

G : En quoi la technologie Calcéo participe à la préservation de l’eau ? Et comment aide-t-elle à ne pas la gaspiller ?

M : Calcéo est un adoucisseur sans sel qui permet d’éviter de la gaspiller, c’est-à-dire d’économiser plus de 80 L d’eau par semaine, ce que consomment la majorité des adoucisseurs à sel du marché. Calcéo, lui, évite ce gaspillage pour les foyers, les entreprises et les industries.

G : Le chiffre 80L est impressionnant. Comment se fait-il qu’un adoucisseur à sel consomme autant d’eau ?

M : Les adoucisseurs à sel ont besoin de se régénérer pour fonctionner. Ce qui pose 2 problèmes :

  1. Ils consomment près de 80 L d’eau en moyenne par semaine pour se régénérer, soit 4000L par an par famille.
  2. Ces 80 L d’eau sont rejetés dans les égouts, et en plus cette eau est une eau polluée car elle est chargée en sel (saumure).

Calcéo est une technologie qui amène au même résultat final qu’un adoucisseur à sel mais sans l’effet négatif de rejeter l’eau et de la gaspiller.

G : S’agit-il d’une nouvelle technologie ?

M : Pas du tout. La technologie Calcéo ne date pas d’hier. C’est une technologie provenant de l’industrie et de la marine, inventée il y a plus de 33 ans. Et qui a sans cesse évoluée en fonction des technologies, des nouveaux matériaux et qui a donc déjà fait ses preuves en Europe depuis 1989.

G : Peux-tu décrire la technologie Calcéo en 5 points :

M : La technologie Calcéo,

  1. Ne consomme pas d’eau
  2. Ne gaspille pas d’eau
  3. Ne pollue pas l’eau
  4. Aide à économiser l’eau
  5. Aide à changer les habitudes et ensemble préserver l’eau.

G : En quelques mots : pourquoi Calcéo s’est installée à Greenbizz ?

M : Parce que Greenbizz réunit des entreprises ayant les mêmes valeurs que la nôtre : durabilité, préservation de l’environnement, … Pour nous il était essentiel pour l’entreprise d’être associé à ce que Greenbizz fait.

Ce qui est intéressant aussi c’est de pouvoir rencontrer d’autres entreprises dans d’autres secteurs pour enrichir nos connaissances et aider au développement de la société, de notre activité, de rencontrer des gens dans le but de collaborer ou participer à des projets communs.

 

 

Share

Rejoignez-nous

Envoyez une demande