La cogénération pour des immeubles plus performants au niveau énergétique

10 juillet, 2017 Retour
go4green

Cela fait plusieurs années que la région de Bruxelles-capitale met en œuvre des politiques visant à réduire l’impact de nos logements sur l’environnement. Si ces politiques ont beaucoup d’impact sur les nouveaux bâtiments qui doivent être construits selon des normes strictes, les bâtiments plus anciens n’ont que peu d’obligation et restent donc à la traîne pour réduire leur consommation énergétique. Cela est d’autant plus vrai pour les copropriétés d’appartements qui affrontent des obstacles internes : des syndics submergés qui n’arrivent pas à obtenir l’accord d’une majorité qualifiée (75% pour les gros investissements) de copropriétaires réticents à la mise en place de solutions, d’autant plus lorsqu’elles engendrent des coûts élevés de conformité, ce qui est souvent le cas dans le cas des rénovations énergétiques comme le remplacement des chaudières par exemple.

C’est en partant de ce constat que l’entreprise go4green est née. Leur activité : financer eux-mêmes le remplacement de la chaufferie existante (si nécessaire) et l’installation d’un système de cogénération. La cogénération permet de produire de l’électricité et de la chaleur à partir d’une même installation alimentée par un seul combustible, le gaz dans leur cas, et ce avec une efficacité meilleure que la production séparée de ces 2 énergies (électricité produite par une centrale électrique et chaleur obtenue par des chaudières à condensation). Résultat : 18 à 25% de réduction de la consommation de gaz, donc ausis de la pollution au CO2. L’apport de go4green ne s’arrête pas là puisqu’ils mettent également en place un système de suivi à distance des installations qui permet au bâtiment de consommer l’exacte quantité de ressources qu’il nécessite en fonction de la période de l’année et de ses spécificités propres.

Les résultats se font quant à eux rapidement ressentir.

Prenons l’exemple de la résidence Nations, composée de 118 appartements, qui a mis en place ce système fin 2013. Dès la première année, les locataires ont économisé 17% et après trois ans, 23% par rapport à leur consommation antérieure. La pollution au CO2 à quant à elle été réduite de 50%. « L’avantage de ce système est que les économies effectuées permettent par la suite à la copropriété de financer d’autres projets communs afin de réduire les consommations énergétiques du bâtiment, tels que des travaux d’isolation de toiture ou de façade par exemple…qui à leur tour réduiront la facture énergétique des locataires. Et cela incite également les copropriétaires à faire des efforts dans la partie privative, c’est-à-dire l’appartement, comme le remplacement des châssis ou la régulation thermostatique » explique Patrick Leemans, fondateur de go4green.

Plus d’infos sur go4green ? Cliquez-ici !

Share

Rejoignez-nous

Envoyer une demande